Violences conjugales – L’aide aux victimes ne s’arrête pas pendant le confinement

Associations, forces de l’ordre et membres du gouvernement le rappel : le confinement ne doit pas être un obstacle à la lutte contre les violences conjugales et ne doit pas empêcher d’apporter de l’aide aux victimes. C’est pour cela que Marlène Schiappa a décidé de faire du combat contre les violences sexistes et sexuelles « une priorité absolue ».

Quelles solutions contre les violences conjugales ?
Marlene Schiappa a déployé un plan pour mieux protéger les victimes en confinement

  • Le 3919 vous répond du lundi au samedi (9h-19h)
  • Arretonslesviolences.gouv.fr 24h/7j
  • Urgences : 17